Will Skelton totalement dépité avant de défier Castres : « C’est très dur, je suis déçu par ma performance ! »

Will Skelton totalement dépité avant de défier Castres : « C’est très dur, je suis déçu par ma performance ! »

19 avril 2024 - 10:42

1 Commentaire

Publicité

Samedi dernier, le Stade Rochelais a pris une véritable claque sur la pelouse du Leinster, en quart de finale de la Champions Cup.

Ce samedi, les Maritimes affronteront le Castres Olympique dans le cadre de la 21ème journée du Top 14.

Interrogé via Sud-Ouest à l’approche de cette rencontre, le deuxième ligne Rochelais Will Skelton a pris la parole.

Il a évoqué une semaine très compliquée en raison de la forte déception qui règne au sein du groupe. Extrait:

Dur. Très dur. En tant que groupe, nous ne sommes pas fiers de notre prestation. C’est notamment mon cas, personnellement, je suis très déçu par ma performance, mais la beauté de notre sport fait que nous avons une autre chance, dès ce week-end, de montrer ce qu’on peut faire. Et d’avancer.

Il espère que les Maritimes vont rapidement rebondir à Castres. Extrait:

Oui, c’est pareil pour nous. On doit montrer notre vraie personnalité à Castres, ce que nous sommes en tant que groupe, ce que nous voulons réussir cette saison. Nous avons la chance d’être toujours en vie sur la route du Brennus, c’est une défaite dure à encaisser, notamment à cause de notre match, mais nous devons avancer, je le redis.

Il est ensuite revenu sur cette lourde défaite concédée contre le Leinster. Extrait:

C’est une question difficile. Parce que nous n’avons pas été à notre meilleur niveau, mais aussi parce que le Leinster a évolué à un niveau que l’on n’a pas pu atteindre pendant la rencontre. Après l’avoir revue, ce n’était pas qui nous sommes. Individuellement, je pensais ne vraiment pas avoir été bon, et ça a été le cas. Et quand quelques joueurs ne le sont pas, c’est dur pour l’équipe d’avancer. Nous avons été lents à nous mettre en place, physiquement nous n’étions pas là et c’est dur car ce sont des choses qui ne nécessitent pas de talent. On s’est dit cette semaine qu’il fallait retrouver nos standards.

Il ne veut en aucun cas se trouver d’excuse, et surtout pas le voyage en Afrique du Sud pour le huitième de finale. Extrait:

Non, je ne pense pas, non. Pour moi, non. Cela provient uniquement de notre préparation. On avait eu une bonne récupération, mais on n’a pas su la mettre à profit le samedi.

Dans la foulée, il pointe du doigt ce qui ne tourne pas rond à La Rochelle, cette saison. Extrait:

On n’est pas assez consistants cette saison, on n’a jamais gagné trois ou quatre matchs consécutifs cette saison (une fois en fait, en janvier, contre Toulouse, Pau, Leicester puis Sale, NDLR). Ça concerne tout le groupe mais il faut lever la main et faire des sacrifices, Ronan nous le dit tout le temps, il faut faire des sacrifices et toujours mettre l’équipe au premier plan. Oui, nous n’obtenons pas les résultats que nous voulons mais je sais, en tant qu’un des leaders de ce club, que nous avons un très bon groupe, une équipe dure où l’on prend soin les uns des autres. Nous devons le montrer samedi.

« ROG » nous a indiqué que nous n’étions pas si loin que ça, peut-être à 10 % de nos standards. Nous ne sommes pas aussi précis que nous savons l’être, tous nos curseurs sont plus bas, mais nous ne sommes pas si loin que ça de là où nous pourrions être. Trouver la solution n’est pas facile, mardi, quand nous nous sommes retrouvés pour voir les images, il y a eu beaucoup d’honnêteté entre nous, il le fallait pour avancer. Oui, des gens s’inquiètent de notre niveau, mais nous sommes les premiers à nous en soucier. Tout le monde au club est déçu par ce qui s’est passé, on a un boulot à faire. C’est dur de passer d’une forte déception en Champions Cup au Top 14, mais on doit être capable de gérer nos émotions.

Il l’affirme : le manager Ronan O’Gara a pris du recul cette semaine. Extrait:

Il fallait prendre les choses en mains, « ROG » a quasiment pris un pas de recul, nous a laissés un peu entre nous, Greg Alldritt a très bien parlé pendant la semaine, mais maintenant, on a assez parlé, il est temps d’agir, d’avancer et de jouer contre Castres.

Sur le plan personnel, Will Skelton explique n’avoir qu’une envie : jouer. Extrait:

Je veux juste jouer, après six semaines d’absence et un retour contre les Stormers. Je dois retrouver un bon rythme, une bonne routine pour être performant et avoir un impact sur l’équipe, c’était dur de la regarder depuis les tribunes. Il faut d’abord que je sois bon avant de demander à quiconque de l’être.

Publicité

1 Commentaire