Yannick Bru évoque des conditions de vie très difficiles en Afrique du Sud

Yannick Bru évoque des conditions de vie très difficiles en Afrique du Sud

19 décembre 2022 - 15:48

18 Commentaires

Publicité

Le technicien Français Yannick Bru a décidé de ne pas poursuivre sa carrière à l’Aviron Bayonnais.

Dès l’été dernier, ce-dernier s’est retrouvé sans contrat et libre de signer où il le désirait.

Approché par plusieurs clubs du Top 14, Yannick Bru a finalement repoussé les offres Françaises pour rejoindre l’Afrique du Sud.

Il a ainsi intégré le staff sportif des Sharks de Durban pour cette saison 2022 / 2023.

Mais dès l’été prochain, Yannick Bru effectuera son grand retour en France puisqu’il va s’engager en faveur de l’Union Bordeaux-Bègles pour les saisons à venir.

Interrogé via Midi Olympique, l’ancien technicien du XV de France a révélé que les conditions de vie en Afrique du Sud étaient difficiles. Extrait:

« Ca fait plaisir de se balader dans les rues de Bordeaux et de manger en centre-ville. En Afrique du Sud, le rugby est topissime, mais les conditions de vie sont très difficiles. J’ai apprécié de voir cette cité magnifique qu’est Bordeaux avec une ambiance sympa. »

Publicité

18 Commentaires

  1. Publicité

  2. Captain swing 19 décembre 2022 at 15h- Répondre

    Un témoignage un peu bru’tal ?

    J'aime 7
    J'aime pas 6
    • ST 19 décembre 2022 at 16h- Répondre

      Brutal? Non pas vraiment, il est bien placé pour en parler alors qu’il doit faire partie des plus « aisés ».
      On critique beaucoup la France mais il suffit de voyager un peu pour se rendre compte qu’on est pas si mal que ça ici, bien au contraire…

      J'aime 40
      J'aime pas 6
      • Turatello 19 décembre 2022 at 17h- Répondre

        Monsieur
        Entièrement d’accord avec vous
        J’ai beaucoup voyagé et c’est en France ou l’on vie le mieux
        Beaucoup d’aides

        J'aime 8
        J'aime pas 8
      • enervé 19 décembre 2022 at 17h- Répondre

        C’est pas brut …. al

      • Jacques Rosi 21 décembre 2022 at 13h- Répondre

        Salut, oui vous avez raison j’ai assez voyagé grâce a mon métier et je peux vous dire que dans beaucoup de pays la misère y règne au coeur des quartiers populaires et quand j’entends des Français dire qu’on vie sous un régime totalitaire j’ai la nausée qu’ils aillent en Chine, l’afganistan,L’Iran, la Syrie,et j’en passe et des meilleurs, alors qu’ils y réfléchissent au lieu de toujours pleurer.

  3. Roldon 19 décembre 2022 at 17h- Répondre

    Un peu de légèreté monsieur ST…
    L’apostrophe a son importance dans la ptite saillie Swinguesque !
    Si si, regarde bien.

    J'aime 9
    J'aime pas 1
    • ST 19 décembre 2022 at 18h- Répondre

      C’est vrai désolé, je suis très premier degrés et les messages peuvent être rapidement mal interprété. Un petit smiley permet de faire la différence 😉

      • dede89 20 décembre 2022 at 08h- Répondre

        et oui il faut savoir prendre de la hauteur….et les degrés ne prennent un S qu’à partir du deuxième…..

        J'aime 3
        J'aime pas 1
  4. ANDRE 19 décembre 2022 at 17h- Répondre

    Pour celui qui n’est jamais allé en Afrique et plus particulièrement en AFS , il est difficile de s’imaginer combien ce pays – pourtant décrit comme exemple dans son continent – est rongé par la pauvreté et pour certains, victimes de famine. Les  » down town  » des grandes villes comme Joburg et sa banlieue Soweto, Le Cap , sur la route menant à Stellenbosh, on peut voir des baraquements misérables qui abritent une population nombreuse. Pour Durban, à part un beau front de mer et une population très mélangée, pour le touriste, on recommande de ne pas trop jouer les noctambules ! Le tourisme représente une ressource non négligeable car il y a de belles chose à voir : les parcs, Kruger et bien d’autres, la capitale Prétoria magnifique et vers le sud les vignobles mais aussi, les mines de diamants. Un pays plein de contrastes … où l’apartheid n’a apparemment pas aboli les rivalités ou les ressentiments entre noirs et blancs. A visiter !

    • dede89 20 décembre 2022 at 08h- Répondre

      Plutôt la fin de l’apartheid, non?

      • ANDRE 20 décembre 2022 at 12h- Répondre

        dede89 Exact la rectif ! J’ai bien voulu écrire  » où la fin de l’apartheid n’a apparemment pas aboli …. « . Défaut de relecture, comme il m’arrive parfois ! Excuses, mais tout le monde aura compris.

    • Hervé31 20 décembre 2022 at 10h- Répondre

      Pas besoin d’aller jusqu’en AFS pour voir cela, restez en france (Guyane et Mayotte) et vous y verrez exactement la même chose en périphérie des « villes ».

  5. only fan 19 décembre 2022 at 18h- Répondre

    La france bientot pareil

    J'aime 16
    J'aime pas 18
  6. Invictus 19 décembre 2022 at 18h- Répondre

    Et oui. Bientôt ça sera pareil en France. Les blancs raseront les murs.

    J'aime 20
    J'aime pas 24
  7. Muxu 19 décembre 2022 at 18h- Répondre

    C’est sûr qu’en ayant vécu à Bayonne 4 ans le changement a dû être très brutal (la qualité de vie l’environnement exetera)

    J'aime 9
    J'aime pas 2
  8. chavagnat 19 décembre 2022 at 18h- Répondre

    mr BRU veuillez préciser la vie rude en Afrique du Sud ?? On ne comprends rien à vos propos. Politique, vie courante, climat. C’est sur qu’à Bordeaux c’est plus confortable au niveau vie et pepetes

    J'aime 3
    J'aime pas 7
    • dede89 20 décembre 2022 at 08h- Répondre

      C’est plutôt interviewer qui n’a pas peut-être pas tout retranscrit.

  9. Bertrand 22 décembre 2022 at 08h- Répondre

    Si vous avez beaucoup voyagé , vous aurez constaté que dans beaucoup de pays il y a de la misère mais pour l’insécurité la France est au top…
    En Géorgie ou en Mongolie je ne me sens plus tranquille due dans la plupart des centre villes français…

  10. Publicité